top of page

Un exploit mais pas encore de maintien (La Depeche)


Eauze 66 Coteaux du luy 63

MT : 33-28

QT : 15-21, 18-7, 16-22, 17-13

Arbitres : A.Sohier et V.Pujol

Spectateurs 150


Pour Eauze : 17 paniers marqués à deux points, 5 paniers marqués à trois points, 17 lancers francs, 19 fautes. Aucune joueuse sortie pour cinq fautes.

Les points : Grenier 21, Zamarian 8, Vicini 8, Marrast (cap) 7, Traverso 5, Riccardi 4, Bessagnet 4, Pedeches 4, Hauret Clos 3, Bador 2,

Entraîneur : L.Touja


Pour Coteaux du Luy : 17 paniers marqués à deux points, 6 paniers marqués à trois points, 10 lancers francs, 22 fautes. Larribau sortie pour cinq fautes.



À défaut de maintien, toujours pas acquis mathématiquement, Eauze Basket a signé une prestation XXL pour venir à bout des Coteaux du Luy (66-63). Pour s’en rendre compte, il suffit alors juste d’un petit coup d’œil dans le rétro pour savoir qu’à l’aller le BEC avait concédé une défaite de 22 points face à cette même équipe. Ce dimanche après-midi face à de nombreux supporters élusates, les filles de Ludovic Touja ont affiché des valeurs dignes d’un maintien en Nationale 3. Le démarrage délicat (rapidement sept points de retard) laissera petit à petit place à une défense gersoise coriace et une adresse retrouvée (mention spéciale à Grenier et ses 21 points). Pourtant les visiteuses vont rendre coup pour coup jusqu’à un final dantesque où le BEC tiendra son succès de trois petits points. Félicitations à cette équipe qui a donc désormais toutes les cartes en main pour se sauver à ce niveau en recevant Grandfonds le 16 avril tout en ayant un œil à Hagetmau qui recevra Tournefeuille.








2 vues0 commentaire

Comments


bottom of page