top of page

NF3 (J1) : Le BEC manque d’adresse contre Amou (62 – 51)


Basket 31 posté par Mickael Chaboy


C’est un classique de la division entre Amou et Eauze, deux escouades qui se connaissent quasiment par cœur avec une certaine continuité dans leurs effectifs respectable.

Ce sont les Gersoises qui entament le mieux ce match avec une belle adresse et une défense de bonne qualité (13-17, 10e) qui ne laisse que très d’espaces et où Clara Lalanne parvient tout de même à planter huit unités en dix minutes de jeu. Mais face à elle, Jennifer Laffargue est en verve de près comme de loin, et avec le soutien de Chloé Marrast et de Lola Traverso, les Armagnacaises prennent le commandes du match à la fin du premier acte.


Las pour les protégées de Ludovic Touja, leur adresse les abandonnes à l’aube du second quart temps avec beaucoup de maladresse, en raison d’une défense landaise quelque peu agressive alors que ces dernières en profite pour prendre le leadership du match par la même occasion (15-7). Les bonnes intentions d’Aude Grenier sont bien trop peu pour rivaliser avec les réussites du trio Clara Lalanne / Marion Bergez / Cyriane Glere qui trouve la faille dans la défense adverse à plusieurs reprises et termine la première mi-temps avec une légère avance de quatre unités (28-24, 20e).

La seconde mi-temps est bine plus disputée (16-11 puis 18-16) mais toujours en faveur de Aquitaines qui accentuent leur avance au fil des minutes qui s’écoulent.

On retrouve Aude Grenier qui se démène comme une vrai diablesse pour trouver le chemin des filets, tout comme Lola Traverso mais de l’autre côté du terrain, Cyrianne Glere trouve elle aussi la faille dans la défense adverse et ajoute six nouveaux points en faveurs des hôtes de la journée. L’expérimentée Maeva Gere en ajoute autant permettant à sa team de conclure le troisième round avec une avance de neuf points sur les Eluzates (44-35, 30e).

L’adresse est de retour à Amou et les deux escouades se rendent coups pour coups dans ce dernier acte avec la paire Traverso / Grenier qui le pareil à Cyriane Glere qui empile neuf unités en dix minutes de jeu. Mais le collectif local parvient tout de même à prendre le dessus sur celui des Gersoises qui accusent encore le coup et ces dernières s’inclinent plutôt logiquement mais non sans batailler lors de la première journée de championnat (62-51, score final).













2 vues0 commentaire

Kommentare


bottom of page