top of page

Le BEC défait par Amou (68-52) (Basket 31)

Pour leur retour a la compétition, les Eluzates se rendent à Amou avec la bonne intention de reproduire leur match aller.

Pour bien faire, les Gersoises débutent parfaitement le premier round avec de belles réussites derrière l’arc, quatre au total dont deux pour Léa Bessagnet et un collectif qui s’applique des deux côté du terrain avec une défense active qui limite l’accès au cercle pour les Landaises (14-21, 10e).




Ambre Lamort et les Eluzates s’inclinent contre Amou, les Gersoises vont avoir l’occasion de retrouver la victoire avec leur future opposition contre l’EAB (Photo : Sébastien Clavaud)




La tendance s’inverse lors du quart temps suivant avec une panne d’adresse pour les protégées de Ludovic Touja et une défense qui plie a de nombreuses reprises face aux assauts répétés des Aquitaines (21-9). Une fois encore Léa Bessagnet trouve la faille à longue distance avant que Chloé Marrast trouve le chemin de filet mais c’est bien trop peu pour rivaliser avec Maeva Gere et les triples de Lalanne puis de Navarro. La détermination des des Blanches de l’ABN leur permet de prendre les commandes du match au cours du second round laissant les Gersoises a quelques encablures derrières elles (35-30, 20e).

La reprise du jeu est très défensive avec deux escouades qui se neutralisent à de nombreuses reprises, laissant peu de place aux attaques (12-12) et pourtant le trio Ambre Lamort / Stéphanie Zamarian / Melissa Vicini tente tant bien que mal de rendre le pareil aux coéquipières de Laurie Challa pour finalement conserver le même écart après le troisième acte (47-42, 30e).

A l’image du second quart temps, les Landaises accélèrent a nouveau (21-10) avec une défense quasi imprenable et une attaque qui fait plier la défense gersoise à plusieurs reprises. La paire Latapy / Labadie fait de sacré ravages chez leurs invités quand ces dernières s’appuient sur les bonnes réussites de l’intenable Léa Bessagnet et de Jennifer Laffargue mais c’est bien trop peu pour contrer la vague dévastatrice landaise qui balaye tout sur son passage et remporte le premier match de la phase retour aux dépends des Eluzates (68-52, score final).








6 vues0 commentaire

コメント


bottom of page