top of page

Eauze s’impose au finish contre Adour-Dax (59 – 63) (Basket 31)

Dans leur quête du maintient, les Eluzates se déplacent à Canderesse pour y affronter Adour-Dax, adversaire direct, avec un seul objectif, la victoire au bout des quarante minutes de jeu.

Pour bien faire et montrer leurs ambitions, les Jaunes du BEC démarrent fort la rencontre avec de belles réussites derrière l’arc avec des banderilles de la part Chloé Marrast, d’Aude Grenier et de Lola Traverso en fin de quart temps afin de prendre l’ascendant sur les hôtes de la rencontre. Ces dernières se frottent à la solide défense gersoise avec seulement dix points d’inscrit, courant de ce fait après le score (10-16, 10e).


L’adresse monte d’un cran lors du second round (18-16) avec une Margot Lespiau tranchante pour les Landaises avec huit unités en dix minutes de jeu, bien aidée par Julie Ballion, voilà que les Aquitaines se rapprochent dangereusement des protégées de Ludovic Touja. Cependant les Gasconnes ne sont pas en reste puisque Lola Traverso dans un premier temps puis Léa Bessagnet dans un second temps et par deux fois, trouvent le chemin des filets à 6.75 mètres dans le but de conserver une courte avance au moment de rejoindre les vestiaires (28-32, 20e).

La tendance s’inverse à la reprise du jeu avec des Landaises déchainées qui empile les points aisément tout en s’emparant du leadership du match aux dépends des Eluzates (23-15) avec pas moins de trois ogives pour Julie Ballion qui permet à sa team de passer devant au scoring sans oublier la bonne contribution de Margot Lespiau et de Laurie Dagouassat du côté des Blanches de l’ADB. Face à elles, Stéphanie Zamarian fait le job sous le cercle avec huit unités en dix minutes de jeu et limite la casse pour les Gersoises, tout comme Jennifer Laffargue et Lola Traverso qui se démène afin de percer la défense locale et garder les Aquitaines à porter de tir après trente minutes d’un long combat (51-47, 30e).

C’est alors que le BEC décide d’hausser le ton en défense ne laissant passer leurs concurrentes du jour que à de rares occasion pendant que leurs attaques font mouches à de nombreuses reprises (8-16). Le collectif Landais à beaucoup de mal à passer la muraille Gersoise qui se dresse tel une montagne quasi infranchissable avec seulement huit points inscrit en dix minutes de jeu. Ce qui n’est pas les cas des protégées de Coach Ludo avec Stéphanie Zamarian en chef de file qui ouvre la voie avant que Ambre Lamort plante un triple ravageur pour permettre à sa team de refaire son retard. C’est tout le collectif qui s’emploi à alimenter la marque avec Laura Pedeches qui trouve elle aussi le chemin des filets, tout comme Chloe Marrast et la détermination des Gasconnes et payantes puisque cela leur permet d’aller arracher la victoire, ô combien précieuse dans la course au maintient, contre Adour-Dax (59-63, score final), adversaire direct de la zone de relégation.







1 vue0 commentaire

댓글


bottom of page