top of page

Eauze de nouveau vainqueur à domicile contre Ossun (58 – 37) (Basket 31)

Posté par Mickael Chaboy le 5 - Oct - 2022


Le BEC qui possède un bilan comptable à l’équilibre, reçoit les jeunes promues d’Ossun à la recherche de leur première victoire de la saison. La défense prend le pas sur la rencontre d’entrée de jeu (12-8) et les deux escouades sont très maladroites face au cercle adverse même si les triples d’Aude Grenier puis de Léa Bessagnet donne un courta avantage aux Eluzates à la fin de ce premier acte. Aude Grenier, maître artilleuse du BEC dans la victoire des Gersoises sur Ossun (Photo : Sébastien Clavaud)

Aude Grenier, maître artilleuse du BEC dans la victoire des Gersoises sur Ossun (Photo : Sébastien Clavaud)

Un tant soit peu plus adroit, le second quart-temps voit les Bigourdanes revenir à quasi hauteur des hôtes de la journée (11-14). Le collectif extérieur est porté par Cindy Carcaillon qui tire sa team vers le haut pendant que les coéquipières de Laure Pedeches tentent de garder le cap au scoring plutôt laborieusement. Les deux escadrons rejoignent les vestiaires avec un seul petit point d’écart entre elles (23-22, 20e) avant de voir des Gersoises comme transfigurées lors de leur retour sur le terrain avec une défense quasi infranchissable et une attaque retrouvée (20-9).

Le collectif Ossunois est dans le dur lors du troisième round, leurs attaques sont souvent réduites à néant et la défense plie sous le poids des assauts répétés de la paire Chloé Marrast / Aude Grenier qui plante dix huit points, sur vingt, dont trois banderilles pour la seconde nommée.

Ainsi la nouvelle Stephen Curry du Gers, bien aidée par sa capitaine, redonne de l’air aux Gasconnes qui prennent un sacré envol au tableau d’affichage alors qu’il reste encore dix minutes à jouer (43-31, 30e). Mais les Jaunes du BEC ne s’arrêtent pas en si bon chemin, elles surfent sur cette vague dévastatrice en enchaînant un quatrième round de haut vol (15-6) avec une défense de fer et des attaques prolifiques. On retrouve la paire Marrast / Grenier qui continue son festival offensif de près comme loin, soit un total de cinq ogives pour Aude Grenier sur la rencontre et une victoire nette et sans bavure pour les protégées de Ludovic Touja, le papa poule des Eluzates qui possèdent désormais un bilan de deux victoires pour une défaite pendant que les Bleues du BC Ossunois sont toujours à la recherche de leur premiers succès lors de cette édition 2022/2023 (58-37, score final).





1 vue0 commentaire

Comments


bottom of page